Enfants

Enfants
[/vc_column][/vc_row]

Camp de jour 2018

Le camp de jour 2018 aura lieu du 25 au 29 juin 2018. Téléphonez-nous ou téléchargez l’affiche pour plus d’information.

[/vc_row]

Commencer l'aikido pour enfants

Aïkido de la montagne offre des cours d’aïkido aux enfants de 4 ans à 12 ans. Les cours sont répartis par tranches d’âge et par niveaux de pratique.

Pour les enfants de 6 ans ou plus, nous proposons trois sessions par année, alignées sur les trimestres du calendrier scolaire: la première en automne, la seconde en hiver et la troisième au printemps. Nous avons les cours de fin de semaine et en semaine après l’école.

Pour les plus jeunes, de 4 ou 5 ans et ceux de 6 ans, nous proposons des sessions de 6 semaines, le dimanche en fin d’après midi (aikido mini).

Veuillez consulter le site pour les révisions de tarifs et des dates des sessions et pour les annonces d’activités additionnelles (par exemple: camp de jour). Vous pouvez également ajouter votre nom à notre liste d’envoi électronique au bas de cette page ou en cliquant ici.

Jours et tarifs des cours

Déc
12
mer

16h15—17h15
Enfants 6 ans + [Davies]

Déc 12 @ 16:15 – 17:15

Déc
15
sam

9h30—10h30
Enfants Barre Jaune + [Mounji]

Déc 15 @ 09:30 – 10:30

9h30—10h30<br>Enfants Barre Jaune + [Mounji]

Pour enfants de 7 ans et plus.

Mohamed Mounji débute l’aikido en 1989 à 26 ans. C’est au complexe sportif de l’Université de Montréal où Aikido de la montagne délègue des instructeurs pour l’année universitaire (Pascal Tachereau et Pierre Fortin entre autres).

Un an plus tard il adhère au dojo pour suivre l’enseignement de Claude Berthiaume. Depuis lors, sa seule absence prolongée aura été un séjour aux Emirats en 2003—04 où Aikido Al-Ain l’a accueilli à titre d’instructeur invité.

Dès 1995, Claude Berthiaume lui confie le programme de cours pour enfants. Avec K Onishi et d’autres encore, il s’est entouré d’une équipe qui a très à cœur le développement des jeunes.

10h30—11h15
Enfants Barre Verte+ [Mounji]

Déc 15 @ 10:30 – 11:15

10h30—11h15<br>Enfants Barre Verte+ [Mounji]

Mohamed Mounji débute l’aikido en 1989 à 26 ans. C’est au complexe sportif de l’Université de Montréal où Aikido de la montagne délègue des instructeurs pour l’année universitaire (Pascal Tachereau et Pierre Fortin entre autres).

Un an plus tard il adhère au dojo pour suivre l’enseignement de Claude Berthiaume. Depuis lors, sa seule absence prolongée aura été un séjour aux Emirats en 2003—04 où Aikido Al-Ain l’a accueilli à titre d’instructeur invité.

Dès 1995, Claude Berthiaume lui confie le programme de cours pour enfants. Avec K Onishi et d’autres encore, il s’est entouré d’une équipe qui a très à cœur le développement des jeunes.

Déc
16
dim

8h45—9h30
Enfants 6 ans + [Mounji]

Déc 16 @ 08:45 – 09:30

9h30—10h15
Enfants Barre Orange + [Onishi/Caceres]

Déc 16 @ 09:30 – 10:15

16h15—17h00
Enfants mini 4—6 ans [Mounji]

Déc 16 @ 16:15 – 17:00

17h15—18h00
Enfants mini 4—6 ans [Mounji]

Déc 16 @ 17:15 – 18:00


Pour voir toutes les classes, débutantes et avancées, cliquer ici.

HORAIRE DE CLASSE POUR DÉBUTANTS

Plus vous suivrez régulièrement ces classes, mieux vous entreprendrez votre initiation. Si votre horaire actuel ne vous permet pas de les suivre assidûment, nous vous suggérons d’attendre un moment où vous disposerez de quelques semaines moins chargées pour prendre un bon départ.

AIKIDO ENFANTS 6-14 ans 8 sep 2018 à 16 déc 2018 12 jan 2019 à 18 avr 2019 27 avr 2019 à 16 juin 2019 3 sessions 2018-2019
Dans la semaine (lun, merc) $130 $130 $70 $270
Fin de semaine (sam, dim) $130 $130 $70 $270
complet (4 jours) $180 $180 $100 $380

Rabais de famille nombreuse aux cours de jeunes $20/session pour le 2è enfant inscrit et de $30/session pour les suivants.

AIKIDO "mini" 4-6 ans 23 sep 2018 - 28 oct 2018 4 nov 2018 - 9 déc 2018 20 jan 2019 - 24 fev 2019 3 mar 2019 - 7 avr 2019 14 avr - 2 jun 2019 (sauf les 21 avr, 19 mai)
Dimanche 16h15-17h00 $70 $70 $70 $70 $70
Dimanche 17h15-18h00 $70 $70 $70 $70 $70

Pour les cours d’aikido mini, les places sont limitées. Veuillez contacter info [a-commercial] aikidodelamontagne.com si vous êtes intéressés à ajouter votre nom sur la liste d’attente. Rabais de famille nombreuse aux cours de « mini » $10/session pour les suivants.

Pour une liste complète des tarifs et équipements, cliquer ici.

MODALITÉS D’INSCRIPTION

Pour aikido jeunesse (6+ ans), aucune réservation n’est requise pour inscrire un enfant de 6 ans. Les inscriptions sur place se font au dojo à partir du premier jour de session. Veuillez consulter le tableau des tarifs pour connaître les dates de session. Nous acceptons des inscriptions au cours des 4 premiéres semaines. Passé ce délai il sera préférable d’attendre la session suivante.

Il y a des rabais de famille nombreuse (voir ci-haut).

Pour une première inscription, présentez-vous une demi heure avant le début d’une classe. Prévoyez l’achat sur place d’un gi si votre enfant n’en a pas.

[/vc_column][/vc_row]
Objectif du programme

Le programme est établi en consultation avec tous les instructeurs d’enfants et est approuvé par l’instructeur en chef du dojo, Claude Berthiaume Shihan. Il a été rodé dans ses grandes lignes depuis plus de 20 ans pour donner aux enfants les bases de la pratique de l’aïkido tout en restant à l’écoute de leurs besoins et de leurs désirs.

Les cours pour enfants ne sont pas axés sur la performance. Nos instructeurs mettent leur expertise et leur patience au service d’un développement individuel de l’enfant. Que les enfants aient du plaisir à venir pratiquer avec les autres, qu’ils s’intègrent dans le groupe en suivant les règles et l’étiquette du dojo et qu’ils s’épanouissent, alors nous avons la satisfaction d’avoir rempli notre mission.

Les enfants, comme les adultes, sont tous différents et n’évoluent pas de la même façon. Nous voulons que l’enfant puisse se concentrer sur les étapes de son propre apprentissage plutôt que sur une comparaison constante et compétitive avec les autres. Nous apprenons toutefois aux enfants à recevoir des conseils de leurs partenaires. En acceptant avec humilité le regard des autres l’enfant progresse et s’épanouit facilement. De plus, nous croyons que cultiver l’aide dans un esprit de camaraderie avec patience et sans jugement critique sera bénéfique à tous.

En savoir plus »

Bien que certains mouvements puissent leur être précisés lors des cours d’enfants, nous ne donnons pas de cours d’aikido aux parents. Le rôle du parent est de sécuriser l’enfant et de l’aider à respecter l’étiquette et les règles de sécurité. Ainsi, les parents deviennent des collaborateurs qui veillent au bon déroulement du cours. Dès que l’enfant se sent plus confortable, l’instructeur avise le parent qu’il peut prendre ses distances et devenir un partenaire de pratique pour tous les enfants sur le tatami. Il reste alors une présence rassurante pour son propre enfant. L’enfant pratique avec le plus de partenaires possibles, sans distinction. Le parent devient alors de moins en moins indispensable à l’enfant, et ce, de façon graduelle et naturelle.

DISCIPLINE
Les enfants et les adultes sont soumis à la règle du respect des autres partenaires et des instructeurs. Le comportement de l’enfant est suivi par l’instructeur et les aides-instructeurs. C’est l’instructeur en charge du cours qui décide de l’action à prendre si un mauvais comportement est remarqué chez un enfant. L’instructeur peut aller jusqu’à chasser un enfant du tatami pour une période de pratique. Si la situation devient problématique, les instructeurs discutent entre eux puis l’instructeur en charge met les parents au courant des décisions prises afin de corriger la situation. En 15 ans, nous avons toujours constaté avec plaisir que les enfants faisaient des progrès significatifs au niveau de leur attitude envers les autres.

RESPECT DE L’ÉTIQUETTE
L’étiquette du dojo est la même pour tous ceux qui y pratiquent. Par exemple, pour entrer sur le tatami, l’enfant fait un salut à genoux face au Kamiza. Dès que l’instructeur est prêt à commencer le cours, les enfants se mettent en ligne pour les saluts au Kamiza et à l’instructeur.

Si l’enfant arrive en retard, il attend un signe de l’instructeur l’autorisant à se joindre à la classe.

Si l’enfant doit sortir du tatami, il demande la permission à l’instructeur en charge du cours pour le quitter et pour revenir sur le tatami. Les enfants sont informés qu’on ne sort que pour les cas urgents et non pour aller boire, par exemple. Après une démonstration de technique, l’enfant doit se trouver un partenaire rapidement sans faire de sélection. L’enfant doit accepter de pratiquer avec tout le monde sans discrimination. Il doit saluer son partenaire avant de pratiquer avec lui de même qu’après.

Il est de rigueur d’avoir les pieds propres, les ongles courts et, au besoin, les cheveux attachés.

Le respect doit aussi déborder du cours et du dojo. Il est important de prendre soin de son équipement et de bien plier son judogi après les cours.

Nous croyons que le respect de l’étiquette provoque une attitude qui favorise les relations de l’enfant avec les autres.

PRÉSENCES
Dès le début de la session, l’instructeur demande aux enfants d’inscrire leurs présences sur la liste affichée à cette fin. Cela permet à l’instructeur de suivre les présences des enfants aux cours, et de pouvoir les comptabiliser en vue d’examens.

PROGRAMME
Le programme est établi en consultation avec tous les instructeurs d’enfants et est approuvé par l’instructeur en chef du dojo, M. Claude Berthiaume, shihan. Le programme est un guide pour donner aux enfants la base de la pratique de l’aikido. Les instructeurs sur le tatami montrent les techniques par différentes approches en mettant l’accent sur certains détails au besoin. La pratique des enfants ne doit pas être trop rigide. Il faut plutôt être à l’écoute des enfants. Par exemple, la pratique avec des armes a été très appréciée par les enfants. Elle est devenue une façon très stimulante d’assimiler quelques techniques et aide à entretenir l’intérêt des enfants.

EXAMENS
Il n’y a pas de compétition en aikido, mais, comme pour les adultes, les enfants peuvent passer des examens. C’est, sous la forme d’une démonstration, une occasion de voir le progrès dans leur apprentissage. Les examens sont passés au dojo sous l’égide des instructeurs du cours d’enfants et de notre instructeur-chef.

Il y a 6 niveaux désignés par des couleurs de ceinture:

  • Ceinture blanche barre jaune (il faut avoir cumulé 20 jours de pratique)
  • Ceinture jaune (20 jours cumulés depuis l’examen de ceinture blanche barre jaune)
  • Ceinture orange (30 jours cumulés depuis l’examen de ceinture jaune)
  • Ceinture verte (40 jours cumulés depuis l’examen de ceinture orange)
  • Ceinture bleue (40 jours cumulés depuis l’examen de ceinture verte)
  • Ceinture brune (50 jours cumulés depuis l’examen de ceinture bleue)

Les enfants ont 1 ou 2 opportunités durant l’année de se présenter pour un examen. Ces tests ont lieu le plus souvent à l’occasion d’un stage, mais peuvent parfois avoir lieu lors du cours lui-même.

Exigences pour examens Jeunesse Document PDF >>

[/vc_column][/vc_row]
Déroulement d’un cours

Les instructeurs sur le tatami font la démonstration des techniques en utilisant des approches adaptées aux goûts des enfants, souvent plus ludiques que celles pour les adultes et plus à leur portée.

Au fil des saisons une pratique de séries de « kata » d’armes (de bois!) a été incorporée dans le programme. Très appréciée des enfants, elle est devenue une façon stimulante d’assimiler plusieurs des techniques de l’aïkido et aide à soutenir leur intérêt.

DISCIPLINE
L’instructeur et ses aides veillent à la discipline en classe. Advenant un cas d’écart de comportement, l’instructeur en charge du cours décidera de l’action à prendre. Il peut, par exemple mettre un enfant à l’écart dans un coin pour un certain temps. Si le cas ne s’améliore pas, après concertation avec ses aides, l’instructeur en discutera avec les parents pour la corriger. Fort heureusement, en 20 ans, nous n’avons jamais déploré de cas où un probléme de comportement n’a pu être réglé.

PARTICIPATION DES PARENTS
Il arrive qu’un enfant loin de ses parents manifeste de l’insécurité à ses débuts sur le tatami. Si vous appréhendez que ce soit le cas de votre enfant, rencontrez l’instructeur au préalable avec lui pour en discuter. Si cela s’avère pour son bien, un proche pourra l’accompagner sur le tatami: un parent, un frère ou une soeur qui de préférence a déjà pratiqué.

Le rôle des parents sur le tatami est de rassurer l’enfant, de l’aider à respecter l’étiquette et les règles de sécurité plutôt que de retransmettre un cours d’aïkido. Dès que l’enfant se sent plus à l’aise, le parent devra s’éloigner progressivement et quitter le tatami lorsque sa proximité n’est plus requise. C’est ce qui arrive naturellement au fur et à mesure que l’enfant est encouragé à agrandir sa zone de confort et pratiquer avec plus de partenaires.

[/vc_column][/vc_row]
Guide

ÉTHIQUE ET ÉTIQUETTE
L’étiquette du dojo est la même pour tous, enfants ou adultes, débutants ou instructeurs. Elle reflète des valeurs traditionnelles japonaises. Ainsi, le respect des partenaires et des instructeurs est exigé de tous. Il en est de même du fondateur et des grands maitres disparus dont nous honorons la mémoire par un salut à genoux (mains posées à plat et dos droit incliné à l’horizontale) face au kamiza avant de monter sur le tatami ou de le quitter.

Dès que l’instructeur est prêt à commencer le cours, tous se mettent en ligne pour les saluts au kamiza et à l’instructeur. Si un enfant arrive en retard, il attend un signe de l’instructeur l’autorisant à se joindre à la classe. Si un enfant veut s’absenter du tatami, il demande la permission à l’instructeur pour quitter le tatami et le cas échéant pour y revenir. Les enfants sont avisés de ne pas demander cette permission pour des raisons triviales.

Dès que l’instructeur a montré une technique, l’enfant doit saluer un partenaire proche de lui sans tarder et sans faire de sélection. L’enfant doit accepter de pratiquer avec n’importe qui sans discrimination. Il doit saluer son partenaire avant et après avoir pratiqué avec lui.

Plusieurs autres régles s’appliquent. Ainsi, pour n’en citer que quelques unes, il est de rigueur sur le tatami d’avoir les pieds propres, d’avoir les ongles coupés courts, de ne rien porter qui présente un risque de blessure pour l’enfant ou ses partenaires et d’attacher des cheveux longs. Le silence est exigé pendant les saluts et, en tout temps, les enfants doivent baisser le ton pour ne pas déranger les autres. Il leur est également demandé de prendre soin de leur équipement et de plier leur judogi après les cours. De fait, au dojo, le respect doit déborder le seul cadre du tatami. Nous croyons qu’une attitude respectueuse favorise les relations de l’enfant avec les autres.

APRÈS 12 ANS
Jusqu’à l’âge de 12 ans les enfants ne peuvent suivre que le cours pour enfants. Après cet âge, et jusqu’à 14 ans, le jeune peut demander à suivre une fois par semaine un cours avec des adultes et cela sans coût supplémentaire. Son instructeur devra être convaincu que le jeune est prêt physiquement et mentalement à s’intégrer aux cours des adultes et l’instructeur en chef doit donner son accord.

Les conditions suivantes doivent cependant être respectées: le jeune doit continuer à suivre le cours d’enfants au moins une fois par semaine. L’instructeur ou un aide instructeur doit le suivre lors des premiers cours qu’il prend avec des adultes. Si le jeune ne se comporte pas de façon responsable ou s’il s’expose à trop de risques de blessure, il sera invité à se retirer du cours des adultes.

Lorsque le jeune atteint 14 ans, il pourra s’inscrire aux cours pour adultes un an avant la limite de 15ans avec l’autorisation d’un parent ou d’un tuteur. Il aura droit au tarif « ado ».

[/vc_column][/vc_row]
Exigences d’examens
Liste des techniques

Il n’y a pas de tournois ni de compétitions en aïkido, mais, comme pour les adultes, les enfants peuvent passer des examens. C’est l’occasion de faire la démonstration de leur niveau technique et de leur progression.

En début de session, l’instructeur demande aux enfants de cocher leurs présences sur la liste affichée à cette fin. Cela permet à l’instructeur de suivre les présences des enfants aux cours, et de les comptabiliser en vue de l’admissibilité aux examens.

Le programme d’enfants comporte 6 couleurs de ceinture suivantes sont associées à des niveaux de difficulté et de maturité croissante Un minimum de jours de pratique est requis pour passer d’un niveau à l’autre.

Ceinture blanche barre jaune (15 jours de pratique)

Exécution sur une base individuelle.
Saluts.
Torsions

  • ikkyo
  • nikyo
  • sankyo
  • kote gaeshi
  • shiho nage

Déplacement suwari waza (sur les genoux)

  • shikko

Déplacements tachi waza (debout)

  • irimi
  • tentkan
  • tentai
  • double tenkan
  • ura sankaku

Roulades

  • zenpo kaiten (roulade avant)
  • koho kaiten (roulade arrière)

Ceinture jaune (20 jours cumulés depuis l’examen précédent)

Les saluts.

Tachi waza (debout)

  • gyaku hanmi, katate dori, kokyu nage
  • ai hanmi, katate dori, udekimi nage, omote
  • ai hanmi, katate dori, udekimi nage, ura
  • gyaku hanmi, katate dori, sumi otoshi

Suwari waza (sur les genoux)

  • ryote dori, kokyu ho

Niveau ceinture orange (20 jours de pratique)

Les saluts.
Tachi waza (debout)

  • shomen uchi, ikkyo
  • ryote dori, tenchi nage
  • gyaku hanmi, katate dori, uchi kaiten nage
  • gyaku hanmi, katate dori shiho nage (sans prise de main)
  • morote dori, kokyu ho

Niveau ceinture verte (30 jours de pratique )

Les saluts.

Tachi waza

  • gyaku hanmi, katate dori, ikkyo
  • gyaku hanmi, katate dori, shiho nage
  • ryote dori, nikyo
  • tsuki, kote gaeshi
  • gyaku hanmi, katate dori, soto kaiten nage

Niveau ceinture bleu (30 jours de pratique)

Les saluts.

Suwari waza

  • shomen uchi, ikkyo, omote et ura

Tachi waza

  • ai hanmi, katate dori, sankyo
  • shomen uchi, iriminage
  • shomen uchi, shiho nage
  • ushiro ryokatate dori (tekubi dori), kote gaeshi

Niveau ceinture brune (40 jours de pratique)

Les saluts.

Tachi waza

  • shomen uchi, ikkyo, omote et ura
  • shomen uchi, iriminage
  • gyaku hanmi, katate dori, shiho nage, omote et ura 4. ryote dori, tenchi nage
  • tsuki, kote gaeshi
  • ushir ryokatate dori (tekubi dori), kote gaeshi
  • morote dori, kokyu ho
  • ji waza (2 ukes)

Examen de 6e kyu (niveau adulte)

  • rei

Tachi waza

  • gyaku hanmi, katate dori, sumi otoshi / yoko kaiten ukemi
  • gyaku hanmi, katate dori shiho nage (exercise sans prise de main) / yoko kaiten ukemi
  • gyaku hanmi, katate dori, hitoe iriminage / koho kaiten ukemi
  • gyaku hanmi, katate dori, kokyu nage / zenpo kaiten ukemi
  • ai hanmi, katate dori, udekimi nage / zenpo kaiten ukemi

Suwari waza

  • kokyu ho

Les examens se passent au dojo environ 3 fois par année à la fin de chaque session, sous l’égide des instructeurs du cours d’enfants et de l’instructeur en chef du dojo. Outre les seuils minimum de pratique pour passer un examen, un candidat doit au préalable demander l’autorisation d’un instructeur qui jugera de son degré de préparation.

Vidéos
[/vc_column][/vc_row]
Inscrivez-vous dans notre liste d’envoi Aikido Enfant !




[/vc_column][/vc_row]